Aller au contenu principal

Filtrer les contenus par objectif du Pacte mondial sur les migrations

1 – Données

2 – Lutter contre les facteurs négatifs

3 – Fourniture d’informations

4 – Identité légale et papiers

5 – Filières de migration régulière

6 – Recrutement et travail décent

7 – Réduire la vulnérabilité

8 – Sauver des vies

9 – Combattre le trafic de migrants

10 – Éradiquer la traite de personnes

11 – Gérer les frontières

12 – Contrôle, évaluation et orientation

13 – Alternatives à la rétention

14 – Protection consulaire

15 – Accès aux services de base

16 – Intégration et cohésion sociale

17 – Éliminer les discriminations

18 – Perfectionnement et reconnaissance des qualifications

19 – Contributions des migrants et diaspora

20 – Envois de fonds

21 – Retour digne et réintégration durable

22 – Protection sociale

23 – Coopération internationale

General

Select to view content by GCM guiding principle

Priorité à la dimension humaine

Coopération internationale

Souveraineté nationale

Primauté du droit et garanties d’une procédure régulière

Développement durable

Droits de l’homme

Prise en compte de la problématique femmes-hommes

Adaptation aux besoins de l’enfant

Approche mobilisant l’ensemble des pouvoirs publics

Approche mobilisant l’ensemble de la société

Périmètre géographique mondial

Filtrer les contenus par région

Afrique

Amériques

Asie

Europe

Océanie

Filtrer les contenus par pays

Afghanistan

Afrique du Sud

Albanie

Allemagne

Algérie

Andorre

Angola

Antigua-et-Barbuda

Arabie saoudite

Argentine

Arménie

Australie

Autriche

Azerbaïdjan

Bahamas

Bahreïn

Bangladesh

Barbade

Bélarus

Belgique

Belize

Bénin

Bhoutan

Bolivie (État plurinational de)

Bosnie-Herzégovine

Botswana

Brésil

Brunéi Darussalam

Bulgarie

Burkina Faso

Burundi

Cabo Verde

Cambodge

Cameroun

Canada

République centrafricaine

Tchad

Tchéquie

Chili

Chine

Chypre

Colombie

Comores

Congo

Costa Rica

Côte d’Ivoire

Croatie

Cuba

Danemark

République démocratique du Congo

Djibouti

Dominique

République dominicaine

Équateur

Égypte

El Salvador

Émirats arabes unis

Guinée équatoriale

Érythrée

Slovaquie

Slovénie

Espagne

États-Unis d’Amérique

Estonie

Eswatini

Éthiopie

Fédération de Russie

Fidji

Philippines

Finlande

France

Gabon

Gambie

Géorgie

Ghana

Grenade

Grèce

Guatemala

Guinée

Guinée-Bissau

Guyana

Haïti

Honduras

Hongrie

Islande

Îles Marshall

Îles Salomon

Inde

Indonesia

Iran (République islamique d’)

Iraq

Irlande

Israël

Italie

Jamaïque

Japon

Jordanie

Kazakhstan

Kenya

Kirghizistan

Kiribati

République populaire démocratique de Corée

République de Corée

Koweït

République démocratique populaire lao

Lettonie

Liban

Lesotho

Libéria

Libia

Liechtenstein

Lituanie

Luxembourg

Macédoine du Nord

Madagascar

Malaisie

Malawi

Maldives

Mali

Malte

Maroc

Maurice

Mauritanie

Mexique

Micronésie (États fédérés de)

Monaco

Mongolie

Monténégro

Mozambique

Myanmar

Namibie

Nauru

Népal

Pays-Bas

Nouvelle-Zélande

Nicaragua

Niger

Nigéria

Norvège

Oman

Ouganda

Ouzbékistan

Pakistan

Palaos

Panama

Papouasie-Nouvelle-Guinée

Paraguay

Pérou

Pologne

Portugal

Qatar

Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord

République de Moldova

République arabe syrienne

République-Unie de Tanzanie

Roumanie

Rwanda

Saint-Kitts-et-Nevis

Sainte-Lucie

Saint-Vincent-et-les Grenadines

Saint-Marin

Saint-Martin (partie néerlandaise)

Samoa

Sao Tomé-et-Principe

Sénégal

Serbie

Seychelles

Sierra Leone

Singapour

Somalie

Soudan

Soudan du Sud

Sri Lanka

Suède

Suisse

Suriname

Tadjikistan

Thaïlande

Timor-Leste

Togo

Tonga

Trinité-et-Tobago

Tunisie

Türkiye

Turkménistan

Tuvalu

Ukraine

Uruguay

Vanuatu

Venezuela (République bolivarienne du)

Viet Nam

Yémen

Zambie

Zimbabwe

Select by type of document

Analysis

E-learning course

Guidelines/Toolkits/Manuals

Journal Article

Methodology

Link

Policy Brief

Report

Resolution

Training / Workshop Material

Working Paper

Other

Objectif 19 du Pacte mondial pour des migrations

Créer les conditions permettant aux migrants et aux diasporas de contribuer pleinement au développement durable dans tous les pays

Le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières repose sur 23 objectifs. Cette page fournit des ressources pour objectif 19 ( Créer les conditions permettant aux migrants et aux diasporas de contribuer pleinement au développement durable dans tous les pays):

“35. Nous nous engageons à donner aux migrants et aux diasporas les moyens de renforcer leur contribution au développement, ainsi qu’à tirer parti des avantages que présentent les migrations pour le développement durable, et réaffirmons que les migrations recouvrent des réalités multiples qui revêtent une grande import ance pour le développement durable des pays d’origine, de transit et de destination.

 

Afin de tenir cet engagement, nous puiserons dans les actions suivantes :

a) Garantir la bonne et pleine application du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et du Programme d’action d’Addis-Abeba, en renforçant et favorisant les effets positifs des migrations aux fins de la réalisation de tous les objectifs de développement durable ;

b) Intégrer la question des migrations dans la planification du développement et les politiques sectorielles aux échelons local, national, régional et mondial, en tenant compte des directives et des recommandations existantes, notamment celles formulées par le Groupe mondial des migrations dans sa publication intitulée Mainstreaming migration into development planning: A Handbook for Policymakers and Practitioners (Intégrer la question des migrations dans la planification du développement : manuel à l’intention des décideurs et des professionnels), l’objectif étant de renforcer la cohérence et l’efficacité de la coopération au service du développement ;

c) Étudier l’impact des contributions non financières des migrants et des diasporas sur le développement durable dans les pays d’origine et les pays de destination, notamment le transfert de connaissances et de compétences, l’engagement civique et social et les échanges culturels, le but étant d’élaborer des politiques fondées sur des données factuelles et de nourrir les débats mondiaux qui s’y rapportent ;

d) Faciliter les contributions qu’apportent les migrants et les diasporas à leur pays d’origine, y compris en créant des structures ou des instances administratives à tous les niveaux, ou en les renforçant, comme par exemple des bureaux ou des référents chargés de la diaspora, des commissions consultatives chargées de conseiller les gouvernements sur le rôle que peuvent jouer les migrants et les diasporas lors de l’élaboration des politiques migratoires et de développement, et des coordonnateurs de la diaspora au sein des missions diplomatiques et consulaires ;

e) Élaborer des programmes d’appui ciblés et des produits financiers qui favorisent les investissements et l’entrepreneuriat des diasporas et des migrants, notamment en fournissant un appui administratif et juridique et des aides financières à la création d’entreprises, en émettant des obligations-diaspora, en créant des fonds de développement et des fonds d’investissement pour les diasporas et en organisant des salons spécialisés ;

f) Offrir des informations et des orientations facilement consultables, y compris sur les plateformes numériques, et prévoir des mécanismes permettant de coordonner en toute efficacité la mobilisation financière, volontaire ou philanthropique des migrants et des diasporas, en particulier lors des crises humanitaires dans leur pays d’origine, y compris en sollicitant les missions consulaires ;

g) Permettre la participation des migrants à la vie politique de leur pays d’origine, y compris aux processus de paix et de réconciliation, aux élections et aux réformes politiques, notamment en établissant des listes électorales pour les citoyens de l’étranger et en assurant leur représentation parlementaire, dans le respect de la législation nationale ;

h) Promouvoir des politiques migratoires qui permettent de tirer le meilleur parti des avantages que procurent les diasporas aux pays d’origine et de destination et leurs communautés, en assouplissant les règles encadrant la circulation, l’emploi et l’investissement et en allégeant les formalités administratives y afférentes, y compris en revoyant et en modifiant la réglementation en matière de visas, de séjour et de nationalité ;

i) Coopérer avec d’autres États, le secteur privé et les organisations patronales pour permettre aux migrants et aux diasporas, notamment ceux qui travaillent dans des domaines très techniques où la demande est forte, d’exercer certaines de leurs activités professionnelles dans leur pays d’origine et de contribuer au transfert de connaissances, sans pour autant perdre leur emploi, leur droit au séjour ou les avantages sociaux qu’ils ont acquis ;

j) Nouer des partenariats entre les autorités locales, les populations locales, le secteur privé, les diasporas, les associations municipales et les organisations de migrants afin de favoriser le transfert de compétences et de connaissances entre les pays d’origine et les pays de destination, notamment en cartographiant les diasporas et leurs compétences, l’objectif étant de préserver le lien qui unit les diasporas à leur pays d’origine.

(PMM, 2018: par. 35)

Le Pacte mondial sur les migrations est ancré dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et reconnaît que les migrations, en particulier lorsqu’elles sont bien gérées, contribuent à des résultats positifs en matière de développement et à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD). La manière dont la communauté internationale décide de traiter les questions ayant trait aux migrations et aux diasporas sera déterminante pour la réalisation des ODD. Au cours de cette décennie d’action, les migrations peuvent également jouer un rôle d’accélérateur des progrès accomplis dans le monde dans la réalisation des ODD. L’adoption du Pacte mondial sur les migrations et la création du Réseau des Nations Unies sur les migrations fournissent l’occasion de démultiplier les liens positifs entre la migration et le développement. On lit dans le texte même du Pacte mondial sur les migrations : « Nous nous efforçons de créer des conditions favorables qui permettent à tous les migrants d’enrichir nos sociétés grâce à leurs capacités humaines, économiques et sociales, et facilitent ainsi leur contribution au développement durable aux niveaux local, national, régional et mondial. » (Pacte mondial sur les migrations, par. 12). 

Bien gérées, les migrations contribuent à des résultats positifs en matière de développement pour les migrants mêmes comme pour leurs communautés, dans les pays d’origine, de transit et de destination. Les migrants produisent souvent des avantages pour leurs nouvelles communautés sous la forme de compétences et du renforcement de la main-d’œuvre ainsi que d’investissements et de diversité culturelle. Les migrants des diasporas contribuent également à améliorer les vies des communautés dans leurs pays d’origine en transférant des compétences, du capital social et des ressources financières, ce qui concourt à des résultats positifs en matière de développement. Ils constituent ainsi d’importants agents du changement et du développement durable dans tous les pays. Il est par ailleurs impératif de reconnaître que, tout comme la migration a des retombées sur le développement, celui-ci a aussi des effets sur la migration. Les personnes peuvent migrer pour améliorer leurs perspectives et celles de leurs communautés ; et les inégalités influent largement sur les schémas migratoires et sur les migrants eux-mêmes, ainsi que sur les communautés d’origine, et doivent par conséquent être dûment prises en compte. 

Créer les conditions permettant aux migrants et aux diasporas de contribuer au développement durable dans le texte du Pacte mondial sur les migrations

Objectif 19 apparaît également dans les sections suivantes du Pacte mondial sur les migrations: 

  • Le développement durable figure parmi les principes directeurs transversaux du Pacte mondial sur les migrations (par. 15e).
  • Préambule (par. 2, 3 et 6)
  • Un aspect fondamental des ambitions, de la vision commune et des responsabilités partagées définies dans le Pacte mondial sur les migrations (par. 8, 10 et 12)
  • Objectif 1 (par. 17d, e et k)
  • Objectif 2 (par. 18a, b, c, d, e, f)
  • Objectif 5 (par. 21c)
  • Objectif 9 (par. 25f)
  • Objectif 20 (par. 36a, g)
  • Objectif 21 (par. 37h, i)
  • Objectif 23 (par. 39b, c)
  • Suivi et examen (para. 49)

Le Pacte mondial sur les migrations est disponible en AR, ZH, EN, FR, RU, ES.

Documents

Ce guide est destiné aux acteurs gouvernementaux, à la fois nationaux et locaux, qui sont impliqués dans des activités de mise en œuvre des Objectifs de développement durable, y compris ceux qui travaillent spécifiquement dans le domaine de la migration et ceux d’autres secteurs qui souhaitent...
Date of publication:
02 octobre 2018
Ce rapport rassemble les meilleures pratiques mises en oeuvre par les diasporas face à la crise COVID-19 dans les régions africaine, américaine, asiatique et européenne.
Date of publication:
04 décembre 2020
Information Type:

Événements

This side-event aims to share with the wider audience the Dublin Declaration and to encourage more countries to adhere to the ambitious Agenda of Action that the Declaration sets out.

-

The 1st multidimensional three-stages consultations on implementation of GCM in Azerbaijan dedicated to the International Migration Review Forum (IMRF) has been launched on March 30, 2022 with collaborative event co-organized by IOM Azerbaijan and State Migration Service.

-

Projets

The IOM Mainstreaming Migration into International Cooperation and Development (MMICD) Initiative (2017-2022), funded by the European Commission’s Directorate-General for International Partnerships (DG INTPA) and managed from the IOM Regional Office in Brussels, aims to strengthen the process of
The joint IOM-UNDP Global Programme on Making Migration Work for Sustainable Development (2019-2023), funded by the Swiss Agency for Development and Cooperation, aims to harness the development benefits and reduce negative effects of migration for host and home communities, migrants and their family

Formation et orientation

Around the world, a record number of women are now migrating to seek work and better lives.
Date of publication:
31 décembre 2013
Source:
Cover photo: Bhola slum, Dhaka, started to be built by migrants affected by river erosion, many of them lost their land to the river. Nowadays the population of the slam is a mixture of economical and climate change migrants. Amanda Nero / IOM. Southern Asia, Bangladesh.
This Toolkit has been developed by IOM in collaboration with UN-Habitat with the support of the European Union under the Mainstreaming Migration into International Cooperation and Development (MMICD) project.
Date of publication:
31 janvier 2022

Vidéos

This explainer video by University of Maastricht, Netherlands, Professor Melissa Siegel gives a brief introduction to the concept of diaspora looking at the origins of the term, how definitions differ and have changed and evolved over time as well as how governments often try to engage their
Cécile Riallant, Head of the Migration and Sustainable Development Unit, presents some of the key lessons that IOM has learnt about diaspora engagement during the COVID-19 pandemic.

About the Migration Network Hub

What is the Migration Network Hub?

The Hub is a virtual “meeting space” where governments, stakeholders and experts can access and share migration-related information and services. It provides curated content, analysis and information on a variety of topics.

The Hub aims to support UN Member States in the implementation, follow-up and review of the Global Compact for Migration by serving as a repository of existing evidence, practices and initiatives, and facilitating access to knowledge sharing via online discussions, an expert database and demand-driven, tailor-made solutions (launching in 2021).

What content is displayed in the Hub?

The Hub aims to help you find information on migration, ranging from policy briefs and journal articles, existing portals and platforms and what they offer, to infographics and videos. The different types of resources submitted by users undergo peer review by a panel of experts from within the UN and beyond, before being approved for inclusion in the Hub. To provide guidance to users based on findings of the needs assessment, the content is ordered so that more comprehensive and global resources are shown before more specific and regional ones. Know a great resource? Please submit using the links above and your suggestion will be reviewed. Please see the draft criteria for existing practices here.

Apply to join the Peer Review Roster

Content submitted to the Migration Network Hub is first peer reviewed by experts in the field from both the UN and beyond. Applications are welcomed to join the roster on an ongoing basis. Learn more here.

Apply Now

Contact us

We welcome your feedback and suggestions, please contact us