Aller au contenu principal

Le Pacte mondial sur les migrations en résumé

FAQs on the GCM

Pourquoi un Pacte mondial sur les migrations?

La migration est une réalité mondiale. On estime à 281 millions le nombre de migrants internationaux dans le monde. Si une majorité d’entre eux voyagent d’un pays à l’autre de manière sûre, ordonnée et régulière, un trop grand nombre sont encore victimes d’abus inqualifiables et se trouvent en situation de vulnérabilité. 

Bien gérée, la migration est un moteur de croissance économique, d’innovation et de développement durable. Elle permet chaque année à des millions de personnes de trouver de nouvelles possibilités créant et renforçant ainsi des liens entre les pays et les sociétés. 

Toutefois, la migration est aussi une source de division au sein des sociétés et des États, ainsi qu’entre eux, ce qui expose souvent les migrants aux mauvais traitements et à l’exploitation. Ces dernières années, des mouvements massifs de personnes mues par le désespoir ont fait planer une ombre sur les avantages plus généraux de la migration. En adoptant le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, les États Membres se sont engagés à rendre les migrations bénéfiques à tous. 

Qu’est-ce que le Pacte mondial sur les migrations ?

Le Pacte mondial sur les migrations est le tout premier accord des Nations Unies négocié au niveau intergouvernemental établissant une approche commune de la gestion des migrations internationales. 

Il repose sur la prise de conscience collective qu’aucun gouvernement ne peut, à lui seul, gérer efficacement les migrations – que ce soit pour réaliser pleinement le potentiel de la mobilité mondiale ou pour protéger les personnes contre les aspects les plus pernicieux de la migration. La coopération est nécessaire, que ce soit à l’échelle bilatérale, régionale ou mondiale. 

En créant ce cadre de coopération sur les migrations internationales, les États ont établi une terminologie commune pour discuter des questions essentielles en matière de migration, ainsi qu’un modèle en vue de l’élaboration de politiques migratoires globales fondées sur les droits. 

Le Pacte mondial sur les migrations énonce 23 objectifs couvrant tous les aspects de la migration (approche « à 360 degrés ») et assortis d’un éventail de mesures possibles, inspirées de pratiques exemplaires, que les États peuvent choisir d’adopter pour mettre en œuvre leur politique migratoire nationale. Bien que non contraignants juridiquement, les principes directeurs, les objectifs et les mesures énoncés dans le Pacte mondial sont ancrés dans des obligations et des principes établis qui reposent sur la Déclaration universelle des droits de l’homme, le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et le droit international. 

The Global Compact for Migration - Final Text

23 Objectives

10 Guiding principles