Aller au contenu principal

Inventaire des pratiques

Reach out : accompagner et informer les migrants “bloqués”

Primary GCM Objectives

Principes directeurs du Pacte mondial*

*All practices are to uphold the ten guiding principles of the GCM. This practice particularly exemplifies these listed principles.

Objectifs de développement durable (ODD)

Dates

2019 - Present

Type de pratique

Project/Programme

Geographic Scope

Régions:

Sous-région:

Locale:

Bruxelles, Calais et Dunkerke

Résumé

L’équipe Reach Out est une équipe mobile et multilingue de Fedasil et de l’OFII (l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration) qui a pour mission d’aborder les migrants sans permis de séjour (migrants en transit, en situation irrégulière et/ou en situation précaire), afin de les informer sur la procédure de protection internationale, le règlement Dublin, le droit à l’accueil et le programme de retour volontaire. Les activités se déroulent dans le cadre de permanences structurelles ou entretiens ad hoc dans des centres d’hébergement d’urgence, mais également dans le cadre d’activités outdoor (maraudes) dans les squats, en rue,… Ces activités sont réalisées dans différents spots en Belgique (Bruxelles, Flandre et Wallonie), ainsi qu’en France (Calais, Dunkerque).

L’équipe est constituée de travailleurs sociaux et médiateurs interculturels. 

Le contexte est celui d’une migration irrégulière, de la présence de migrants en transit sur le territoire franco-belge, qui se déplacent dans le but d’atteindre le Royaume-Uni. Ces personnes, se trouvant, en dehors des structures d’accueil et souvent en situation précaire, ne sont pas atteints par les services institutionnels déjà existants sur le territoire. 

Objectifs :
-    Fournir de l’information correcte et neutre aux bénéficiaires. 
-    Orientation/accompagnement vers les services de première ligne (juridique, social, médical)
-    Entrer en dialogue avec les bénéficiaires et construire une relation de confiance (approche humaine et sociale). 
-    Respect du libre arbitre dans toute prise de décision.
-    Travail en réseau (réseau interne à Fedasil et l’OFII, mais également réseau externe – société civile, acteurs de 1ère ligne, autorités locales et nationales…).

Organisations

Principale(s) organisation(s) de mise en œuvre

Government of Belgium

Partenaires impliqués

Fedasil

Organisations partenaires/donatrices

French Office for Immigration and Integration - OFII

Bénéfice et impact

- Information correcte, objective et mise à jour fournie aux migrants.
- Orientation et accompagnement vers les services adéquats en fonction des besoins/vulnérabilités et profils des bénéficiaires.
- Construction ou reconstruction d’une relation de confiance avec les travailleurs sociaux de l’équipe fédérale et par conséquent avec les services institutionnels.
- Approche humaine et interculturelle (facilitation du contact via les médiateurs interculturels).
- Bénéficiaires qui ont intégré ou réintégré le circuit régulier (demande de protection internationale introduite en Belgique ou en France, introduction d’une demande de retour volontaire vers le pays d’origine, (ré)intégration dans le réseau d’accueil belge ou français).

Pour les résultats (et la mesure des impacts), voir dashboard de l’équipe belge en annexe.

Bénéficies indirects positifs :
- Notre équipe est contactée par de nombreux acteurs de 1ère ligne pour des demandes d’informations sur des dossiers individuels.
- Notre équipe est contactée proactivement par des migrants avec lesquels nous n’avons pas encore eu de contacts, pour des demandes d’information individuelles.

Le projet a été prolongé au sein du financement ERRIN, et sera également prolongé au-delà du financement ERRIN qui prend fin fin avril 2022..

Principales leçons

Importance de travailler en collaboration avec les acteurs de première ligne, les autorités locales et les institutions fédérales, dans le but de trouver des synergies, et de travailler de manière complémentaire. Importance d’être actifs sur le terrain de manière régulière, et de rester disponibles et joignables pour ce groupe cible spécifique qui est difficilement atteignable par les autorités.

Importance d’aborder les migrants via une approche humaine et interculturelle, ainsi que dans leur langue maternelle avec des collègues qui peuvent réaliser les entretiens dans la langue du migrant et en ayant connaissance du bagage culturel et du parcours migratoire du bénéficiaire. Cette pratique a été mise en place à partir de septembre 2021 et est un énorme atout du projet (médiateurs interculturels engagés en septembre 2021).

Prise de conscience que le phénomène des migrants en transit est un phénomène transfrontalier qu’il est important d’aborder ensemble avec les collègues français. Importance donc de la coopération avec la France et les collègues de l’OFII pour l’échange d’information et pour adapter notre approche car le groupe cible qui se déplace entre Bruxelles et Calais, est le même.

Recommandations(if the practice is to be replicated)

- Composer une équipe multiculturelle et multidisciplinaire
- Faire un état des lieux du contexte et des initiatives locales existantes
- Ne jamais sous-estimer l’importance du travail en réseau
- Travailler de manière complémentaire avec les acteurs déjà actifs sur le terrain
- Importance de collecter les données du projet de manière précise et claire
- Formation continue des travailleurs de l’équipe sur les procédures

Innovation

- Le fait d'avoir déployé une équipe mobile fédérale sur le terrain
- La coopération avec les colègues de l'OFII (équipe transfrontalière qui permet l'échange d'information et une approche harmonisée avec le groupe cible).
- Le travail en réseau et avec des acteurs à plusieurs niveaux (niveau local, niveau fédéral, société civile) via des partenariats structurels ou de simples contacts individuels - l'équipe Reach Out a un rôle de liaison entre les différents services et acteurs et permet l'orientation des bénéficiaires vers les services adéquats. A l'inverse, les différents acteurs orientent les bénéficiaires vers notre équipe.
- Le travail avec des médiateurs interculturels pour facilier le contact et construire une relation de confiance avec les bénéficiaires.

Date de soumission:

01 avril 2022

*Toutes les références au Kosovo doivent être comprises dans le contexte de la résolution 1244 (1999) du Conseil de sécurité des Nations Unies.