Skip to main content

Coronavirus (COVID-19)

Chers collègues, chers amis,

La pandémie de COVID-19 a des répercussions profondes sur notre vie à tous, y compris celle des migrants et de leur famille.

C’est pourquoi, et étant donné les nombreuses questions et incertitudes que suscitera cette pandémie, le Réseau des Nations Unies sur les migrations crée cette plateforme, qui permettra de communiquer les dernières informations en date sur le COVID-19, en particulier celles qui concernent les migrants et les personnes en route.

Nous espérons qu’elle servira de tribune pour relayer les multiples récits et les nombreuses voix des migrants et de nos parties prenantes sur le terrain. Souvent, les migrants et leur famille forment des groupes marginalisés et vulnérables dans des sociétés déjà touchées par les difficultés économiques et la marginalisation. Cette précarité risque d’être aggravée par les mesures de confinement et la stigmatisation xénophobe. Mais les migrants sont aussi un élément de la solution, en tant que membres de communautés et travailleurs de première ligne fournissant nourriture, transports, soins et autres services.

Par ces récits, nous espérons mettre en lumière les conséquences humaines très concrètes de cette pandémie. Nous espérons aussi qu’ils seront mis à profit non seulement pour promouvoir une riposte au COVID-19 qui soit réellement exempte de discrimination, mais aussi pour fournir des orientations fondées sur des principes concernant la façon de procéder à cet effet.

Le Réseau continuera d’aider les États Membres à mettre en œuvre le Pacte mondial sur les migrations et à en assurer le suivi et l’examen. Nous poursuivrons nos activités et resterons disponibles pour faciliter les examens régionaux du Pacte durant cette année.

Cependant, il serait faux de prétendre que le cours normal des choses reprendra dans un avenir immédiat. Notre monde a changé, et nous devons changer avec lui. Les réalités du COVID-19, ainsi que ses multiples effets qui, en grande partie, ne peuvent être anticipés aujourd’hui, modifieront bien des aspects que nous tenions jusqu’alors pour acquis. Il est important que nous nous adaptions, et que nous le fassions en veillant à ne laisser personne de côté – y compris les migrants, leur famille et leurs communautés.

La distanciation sociale n’est qu’un des phénomènes qui nous touchent et qui influent sur le type de travail que nous faisons et notre manière de travailler. Cet espace commun que nous avons créé a vocation à maintenir des liens en ces temps difficiles.

Restons en relation, même virtuellement, et continuons de travailler mieux ensemble. Saisissons l’occasion de cette crise pour imaginer ensemble un monde meilleur. Il est important que nous le fassions maintenant, peut-être plus que jamais. Prenez soin de vous et gardez le contact.

Le Réseau des Nations Unies sur la migration